Comment calculer la puissance au m2 pour un radiateur ?

La puissance moyenne requise par un radiateur électrique pour chauffer un mètre carré est de 70-100 watts. Certains critères, tels que la situation géographique de la maison, l’isolation thermique et l’importance du rayonnement solaire dans la pièce où se trouve le radiateur, influent sur la puissance de chauffage nécessaire. Il est important de choisir des radiateurs ayant la bonne puissance pour obtenir une chaleur confortable et éviter la surchauffe et la sous-chauffe. C’est également une condition indispensable pour économiser sur les coûts de chauffage notamment en facture électrique. Quelle est la puissance du radiateur par m2 ? Mais comment calculez-vous l’énergie nécessaire pour chauffer un logement ? Nous vous aiderons à trouver

Critères pour choisir la bonne douille de radiateur

La puissance calorifique moyenne est calculée en se basant sur une hauteur de plafond typique de 2,5 mètres dans le logement. Elle varie de 70 à 100 watts par m2. Il ne s’agit que de recommandations, car la puissance requise varie pour nombreux raisons.

Pour déterminer quelle est la puissance indispensable aux radiateurs, plusieurs critères doivent être pris en compte, notamment le volume, l’isolation, la situation géographique de la maison et les préférences de chauffage.

Le volume de la pièce à chauffer, votre emplacement, les conditions géographiques, vos préférences en chauffage.

La puissance des radiateurs nécessaire pour fournir une chaleur suffisante dérive du volume d’une pièce, qui est exprimé en mètres cubes. Les pièces de même surface mais de hauteurs différentes ne demandent pas l’identique puissance de chauffage.

Comment calcule-t-on le volume de la pièce ?

Il y a 2 méthodes de calcul.

– Multipliez la longueur, la largeur et la hauteur de la pièce, c’est-à-dire V = L x W x H.

– Multipliez la surface du plancher (m2) par la hauteur du plafond.

Bons indicateurs de l’isolation thermique de la pièce.

Le calcul de la puissance calorifique nécessaire dépend de l’isolation thermique de la pièce ou de la maison. Plus l’isolation thermique de la maison est mauvaise, plus il faut de puissance thermique pour chauffer la pièce. Une isolation inadéquate signifie que la puissance calorifique doit être augmentée, ce qui accroît la consommation d’énergie de la maison.

Il existe un certain nombre de programmes financiers qui peuvent aider à l’isolation et à la modernisation énergétique des logements, tels que « MaPrimeRénov », « Anah-tilskud » et « CEE-program ». Vous pouvez vérifier le montant des aides et des subventions dont vous pouvez bénéficier grâce au simulateur de subventions d’ENGIE.

Isolez avant de chauffer !

Vous voulez économiser sur vos factures de chauffage et augmenter le confort ? Avant de remplacer les anciens appareils de chauffage par un appareil moderne à inertie, effectuez une étude thermique de la maison et améliorez l’isolation pour éviter les pertes de chaleur (fenêtres, appuis de fenêtre, murs, grenier, toit, portes, etc.)

Calculez la puissance du radiateur en fonction de la masse de la maison.

La chaleur de combustion du radiateur est calculée selon la méthode suivante

Rendement du radiateur = volume de la pièce x coefficient de perte de volume x delta.

Le coefficient de perte de volume (indiqué par G) est déterminé selon le niveau d’isolation thermique de la maison. Il est exprimé en watts/(m3.°C) et s’échelonne de 0 (isolation totale) à 3 (aucune isolation) ; les valeurs moyennes de l’isolation selon la RT 2012 se situent entre 0,22 et 0,35. En général, 2 signifie une maison mal isolée, 1,5 une maison bien isolée et 1,6 une maison normalement isolée.

La performance thermique est généralement de 70 à 100 W par m2 dans une pièce dont la hauteur de plafond est de 2,5 mètres.

Les modèles avec avantage en inertie dissipent la chaleur accumulée sur une plus longue période.

Il doit non seulement être chauffé à la température souhaitée, mais aussi au bon moment.

Quel rendement de radiateur par mètre carré devez-vous choisir ?

 

1) L’efficacité des radiateurs dépend de la qualité de l’isolation de la maison, de la quantité à chauffer, de la situation géographique de la maison et des préférences en matière de chauffage.

  1. La température à l’intérieur de la maison ne doit pas être déterminée de manière uniforme, mais doit être ajustée en fonction de la pièce où le radiateur est installé.
  2. Si vous pouvez vous le permettre, il est toujours conseillé d’améliorer l’isolation avant de remplacer l’ancien système de chauffage.
  3. Si vous chauffez une grande pièce de 30 m2 ou plus, il est préférable d’installer deux radiateurs de puissance moyenne qu’un radiateur un peu puissant.

Catégories :